||

Les placements financiers

Que-savez-vous sur la banque ? Découvrez-le en répondant aux questions ci-dessous. En cas de doute, cliquez-sur une question pour en afficher la réponse.

Les placements financiers
  • Qu'est-ce que le PEA-PME ?
  • Qu'est ce que la directive MIF ?
  • Quels sont les principaux risques des placements financiers ?
  • Qu'est-ce que le plan d'épargne en actions (PEA) ?
  • Quelle différence y-a-t-il entre un OPCVM de distribution et un OPCVM de capitalisation ?
  • Quels sont les principaux organismes de placement collectif en valeurs mobilières ?
  • Comment sont imposées les plus-values sur cessions de valeurs mobilières ?
  • Comment sont imposés les revenus des actions ?
  • Comment sont imposés les revenus des obligations ?
  • Quels sont les droits d'un obligataire ?
  • Quels sont les droits d'un actionnaire ?
  • Que représente une action ?
  • Que représente une obligation ?
  • Quels sont les différents frais de bourse ?
  • Quelles sont les mentions devant figurer dans un ordre de bourse ?
  • Qu'est-ce que le carnet d'ordres ?
  • Quelle est la durée de vie d'un ordre de bourse ?
  • Quels sont les différents types d'ordres de bourse ?
  • Comment se font les modes de cotation ?
  • Qu'est-ce que le marché au comptant ?
  • Qu'est-ce que le service de règlement différé ?
  • Qu'est-ce que le marché libre ?
  • Comment est organisée la bourse de Paris ?
  • Comment est organisé le fonctionnement de la Bourse ?
  • Quel est le rôle de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) ?
  • A quoi sert le marché secondaire ?
  • A quoi sert le marché primaire ?
  • Qu'est-ce que le marché financier ?

Complétez vos connaissances bancaires avec la rubrique livres bancaires


Fiches Pratiques du Jour
Dénomination commune des principaux frais et services bancaires
Définition du lexique

Règlements obligatoires

Depuis le 19 juin 2010, le paiement en espèces n’est pas autorisé pour les dettes supérieures à :

  • 3 000 € pour les particuliers qui ont leur domicile fiscal en France,
  • 3 000 € pour les professionnels,
  • 15 000 € pour les personnes qui justifient qu’elles n’ont pas leur domicile fiscal en France et qui n’agissent pas pour les besoins de leur activité professionnelle.

Cette limitation n’est toutefois pas applicable :

  • aux paiements effectués entre particuliers,
  • aux paiements réalisés par des personnes qui sont incapables de s’obliger par chèque ou par un autre moyen de paiement, ou qui ne sont pas titulaires d’un compte de dépôt,
  • ainsi qu’aux paiements des dépenses de l’État et des autres personnes publiques.

Le débiteur qui ne respecte pas les plafonds de paiement en espèces est passible d'une amende égale à 5 % des sommes ainsi payées. Le créancier peut également être tenu avec lui au paiement de cette amende.

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook

Banque-info.com obtient ses revenus des annonces publicitaires affichées sur le site.
Merci de nous supporter en désactivant votre bloqueur d'annonces publicitaires

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors.
Please consider supporting us by disabling your ad blocker.