||

Information préalable avant débit en compte

A compter du 1er janvier 2016, les banques vont être obligés de prévenir gratuitement les clients particuliers avant de débiter leurs comptes pour certains frais.

Aux termes de l'article L312-1-5, du Code monétaire et financier, issu de la loi (n°2013-672) du 26 juillet 2013, "le client, personne physique n'agissant pas pour des besoins professionnels, est informé gratuitement, par le biais de son relevé de compte mensuel, du montant et de la dénomination des frais bancaires liés à des irrégularités et incidents que l'établissement entend débiter sur son compte de dépôt. Ce débit a lieu au minimum quatorze jours après la date d'arrêté du relevé de compte."

Le décret (n°2014-739) du 30 juin 2014 précise les incidents faisant l'objet de l'information préalable gratuite du client. Il s'agit donc :

  • des frais bancaires liés aux irrégularités de fonctionnement d'un compte bancaire, mentionnés à l'article L312-1-3 du Code monétaire et financier ;
  • des frais bancaires liés aux incidents de paiement mentionnés à l'article L131-73 et au II de l'article L133-26 du Code monétaire et financier ;
  • des frais liés aux autres irrégularités de paiement.

Des précisions sont apportées sur les frais liés à ces irrégularités. Il s'agit :



Fiches Pratiques du Jour
La fraude au chèque de l’amitié
Mini Quizz
Un livret A peut être ouvert en compte joint.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Capital assuré en cas de décès

Capital égal à l'épargne accumulée pour les contrats d'assurance en cas de vie. Il peut être également fixé dès la souscription pour les contrats d'assurance en cas de décès.

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook