||

La procuration

Tout titulaire d'un compte bancaire peut autoriser un tiers, parent ou ami, à faire fonctionner son compte partiellement ou totalement en donnant ce que l'on appelle une procuration.

La procuration

La procuration

La procuration, appelé aussi mandat, est l'autorisation donnée à une tierce personne de faire fonctionner un compte.

Celui qui donne la procuration s'appelle le mandant ; celui qui reçoit la procuration s'appelle le mandataire.

La procuration peut être limitée à certaines opérations ou être totale. Elle peut être donnée à plusieurs personnes qui pourront agir séparément (chacun peut agir seul) ou conjointement (l'ensemble des mandataires opère en même temps).

La procuration n'engage pas personnellement le mandataire lors des opérations qu'il effectue pour le compte de son mandant, mais seulement ce dernier. En cas de chèque sans provision par exemple, c'est le titulaire du compte et non son mandataire qui sera sanctionné. Le mandataire reste, cependant, responsable vis-à-vis de son mandant.

Sur un compte joint, la procuration ne peut être donnée que par les deux co-titulaires du compte, mais elle peut être dénoncée par un seul d'entre eux.

Sur les comptes de particuliers, les banques n'acceptent généralement pas les procurations limitées (sauf si elles sont ponctuelles) et les procurations conjointes, car elles sont trop lourdes à gérer.

Les dangers de la procuration

Si vous êtes titulaire d'un compte en banque, vous pouvez donner procuration à qui vous voulez, y compris à un mineur (en dessous de 16 ans, il est probable que votre banque refusera la procuration).

Cependant, toutes les opérations effectuées par votre mandataire, dans les limites du mandat, engagent votre responsabilité.

En cas d'émission de chèques sans provision par votre mandataire, c'est vous qui serez frappé de l'interdiction d'émettre des chèques et fiché à la Banque de France.

Si le compte devient débiteur et que cette situation entraîne un fichage au FICP, c'est vous qui serez fiché.

Comment donner procuration à quelqu'un ?

Pour donner procuration à quelqu'un, vous avez trois méthodes :

  • se déplacer avec le bénéficiaire de la procuration à votre agence bancaire,
  • donner procuration par écrit au bénéficiaire de la procuration, lui remettre une de ses pièces d'identité, ce dernier devant alors se rendre à votre agence menu de ces deux documents et de sa propre pièce d'identité,
  • écrire à votre agence en joignant une copie de sa pièce d'identité en indiquant le nom du bénéficiaire de la procuration.

Pour éviter les fraudes, la plupart des banques n'acceptent que la première méthode.

Modèle de procuration ponctuelle

Modèle de procuration simple

Modèle de procuration complète

Comment retirer une procuration

Vous pouvez annuler une procuration à tout moment en adressant une lettre recommandée à votre agence ou en vous déplaçant (dans ce dernier cas, assurez-vous d'avoir la preuve de votre demande avec la date) puis adressez également un courrier recommandé à votre mandataire pour l'informer du retrait de la procuration en lui demandant de vous restituer les moyens de paiement éventuellement en sa possession.

Courrier à votre banque pour annuler une procuration

Courrier à votre mandataire pour le prévenir de l'annulation de la procuration que vous lui avez donnée.

 

Les conseils de banque-info

Conseil n° 1 : ne donnez jamais procuration à quelqu'un que vous connaissez peu ou depuis peu de temps ; cette personne pourrait vous mettre dans une situation financière très difficile et pour plusieurs années (risque de fichage notamment).

Conseil n° 2 : sauf nécessité absolue, ne donnez pas procuration à plus d'une personne sur un compte personnel, car cela risque de compliquer sérieusement la gestion de votre compte.

Conseil n° 3 : limitez la procuration au strict nécessaire : cela peut être d'effectuer des remises ou de retirer des fonds à hauteur d'un certain montant.

Conseil n° 4 : vérifiez très régulièrement les opérations qui transitent sur votre compte ; cela vous permettra de suivre les opérations qui pourraient être initiées par votre mandataire.



Fiches Pratiques du Jour
Les arnaques à l'Ivoirienne
Mini Quizz
En cas de remboursement anticipé d'un crédit à la consommation, le prêteur peut parfois percevoir des pénalités.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Agence de notation

Entreprise indépendante qui évalue le risque de solvabilité financière d’une entreprise, d’un Etat, d’une collectivité territoriale (commune, département, région, pays d’outre-mer) ou d’une opération financière.
Le rôle d’une agence de notation est de mesurer le risque de non remboursement des dettes que présente l’emprunteur.
Chaque agence possède son système de notation. Schématiquement, les notes s’établissent de A à D avec des échelons intermédiaires. Les notes peuvent être ainsi accompagnées d’un « + » ou « - » ou encore d’un « 1 » ou « 2 ».
De manière générale, plus la note est élevée, plus le risque est faible. Les notes AAA correspondent à une très bonne solvabilité, les notes BBB définissent une solvabilité moyenne, les CCC indiquent un risque très important de non remboursement. Enfin, la note D traduit une situation de faillite de l’emprunteur.
La notation obtenue par une entreprise ou une collectivité publique a un impact immédiat sur le coût de son endettement : une note élevée permettra d’emprunter à des taux d’intérêt faibles, alors qu’une mauvaise note conduira à subir des taux d’intérêt élevés, voire l’impossibilité d’emprunter.
 

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook

Banque-info.com obtient ses revenus des annonces publicitaires affichées sur le site.
Merci de nous supporter en désactivant votre bloqueur d'annonces publicitaires

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors.
Please consider supporting us by disabling your ad blocker.