||

Le RIB

A quoi sert le RIB et quelles informations donne-t-il ?

Le RIB (Relevé d'Identité Bancaire) est un document mis à la disposition du titulaire d'un compte par sa banque.

Que contient le RIB ?

Il contient les coordonnées bancaires précises du titulaire du compte :

  • les nom et prénom(s) ou raison sociale du titulaire du compte
  • l'identifiant national du compte : code banque (5 chiffres), code guichet (5 chiffres), numéro de compte (11 chiffres ou lettres), clé RIB (2 chiffres),
  • le nom de l'établissement et du guichet tenant le compte (sigle de l'établissement, localité, agence) (24 caractères).

Pour l'identification internationale du compte, il contient :

  • le code IBAN (International Bank Account Number) représenté par une série de chiffres et de lettres (27) reprenant notamment (mais regroupés différemment) le code banque, le code guichet et le numéro de compte,
  • le code BIC (Business Identifier Code) représenté par une série de lettres (11 ou 8).

Il peut également contenir des informations facultatives :

  • l'adresse du titulaire du compte,
  • l'adresse et le numéro de téléphone du guichet de la banque.

À quoi sert le RIB ?

Il peut être communiqué à tout débiteur (employeur, CAF, caisse d'assurance-maladie, etc.) ou créancier (organisme de crédit, propriétaire, assureur, etc.) pour encaisser ou effectuer des paiements sécurisés.

 


Comment obtenir un RIB ?

Vous pouvez obtenir un RIB :

  • à l'ouverture du compte,
  • avec un chéquier,
  • avec votre relevé de compte,
  • sur demande au guichet de votre agence,
  • dans un guichet automatique de banque (GAB) de votre banque,
  • l'établissement où votre compte est ouvert,
  • en vous connectant sur le site Internet de votre banque.

 



Fiches Pratiques du Jour
Assurance des crédits et risque aggravé de santé
Mini Quizz
La lettre de change met en présence trois personnes.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

SICAV

Une SICAV (Société d'Investissement à Capital Variable) est un organisme de placement collectif en valeurs mobilières dont l'objet est de collecter l'épargne des particuliers et la trésorerie des entreprises et de placer les fonds collectés en valeurs mobilières (actions, obligations, titres de créances négociables). En achetant des actions de SICAV, l'épargnant devient propriétaire d'une part d'un portefeuille de valeurs mobilières ; ces actions peuvent être rachetées à tout moment sur simple demande du souscripteur : il y a donc un prix de souscription et un prix de rachat avec d'éventuels frais. Il faut distinguer les SICAV de distribution (qui distribuent l'intégralité du résultat) et les SICAV de capitalisation (qui réinvestissent le résultat en effectuant de nouveaux placements).

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook