||

Le TIP

Le titre interbancaire de paiement (TIP) est une autorisation ponctuelle donnée par le titulaire d'un compte à un créancier de prélever une somme déterminée à une date unique.

Le TIP

Processus

Première étape : votre créancier vous adresse sa facture ou son avis d'échéance accompagné du TIP.

Deuxième étape : vous signez le TIP auquel vous devez joindre un RIB (la 1ère fois ou en cas de changement de banque) et vous devez retourner le tout à votre créancier.

Troisième étape : le prélèvement est effectué à la date convenue sur votre compte s'il y a provision.

Rejet

Si votre compte n'est pas approvisionné, votre banque n'est pas obligée de vous donner connaissance préalable de son intention de rejeter un paiement par TIP.

En cas de rejet pour insuffisance de provision, l'incident n'est pas déclaré à la Banque de France, mais votre banque peut prendre des frais ; ces frais sont limités au montant rejeté avec un plafond de 20 €).

Modifications

Vous pouvez modifier la domiciliation bancaire figurant sur un TIP (en joignant un nouveau RIB).

Il ne vous est pas possible de modifier le montant.

Le TIP est traité à la date prévue sur la facture ou plus tard lors de sa réception par votre créancier.

Frais

En cas de rejet pour insuffisance de provision, l'incident n'est pas déclaré à la Banque de France, mais votre banque peut prendre des frais (frais plafonnés au montant rejeté avec un maximum de 20 €).

A partir du 1er février 2016

Le TIP va évoluer pour être compatible avec les exigences SEPA avant le 1er février 2016 au plus tard. Une nouvelle solution appelée "TIP SEPA" a été mise en place par le Comité national SEPA. Le choix de proposer ou non cette solution à leurs clients reste toutefois à l’appréciation des entreprises, qui pourront choisir de privilégier d’autres solutions de paiement telles que le virement, le prélèvement, la carte bancaire, le chèque

Le fonctionnement du TIP SEPA sera proche du TIP actuel, à la différence qu’il reposera sur un prélèvement SEPA, qui suppose la mise en place d’un mandat de prélèvement selon les standards SEPA. À ce titre, il s’appuiera sur un formulaire "deux en un" qui remplira une double fonction : lors du premier envoi, ce formulaire aura valeur de mandat de prélèvement SEPA ; lors des envois suivants, il correspondra à un coupon de facture permettant au débiteur de donner son accord par signature manuscrite au règlement des sommes qui y seront inscrites.

En cas de contestation du débiteur, c’est la combinaison du premier formulaire signé par le débiteur et du formulaire se rattachant à l’opération contestée qui fera alors foi. Il sera ainsi primordial pour les créanciers de conserver ces deux documents signés par leurs clients débiteurs.

Le 1er février 2016 l’émission de TIP classiques sera automatiquement rejetée.



Fiches Pratiques du Jour
Sort du compte en banque en cas de décès
Mini Quizz
On distingue seulement deux sortes d'actes qui peuvent être frappés de nullité : les actes conservatoires et les actes de disposition.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Tableau d'amortissement

Document obligatoire remis par un établissement de crédit à un emprunteur lui indiquant le montant dû par celui-ci à chaque échéance du crédit. Ce tableau indique pour chaque échéance la répartition entre le capital, les intérêts, la prime d’assurance (si celle-ci est souscrite conjointement avec le prêt) et le capital restant dû après chaque échéance.

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook