||

Les chèques de voyage

Les chèques de voyage sont des chèques un peu particuliers.

Les chèques de voyage

Pour partir en voyage, il est facile d'emporter des espèces ou encore des devises (monnaies étrangères) ; toutefois, cet argent liquide peut être égaré ou volé et le déplacement du propriétaire sérieusement compromis.

Le chèque de voyage élimine les risques matériels de perte ou de vol et est protégé contre le risque d'utilisation frauduleuse .

Les chèques de voyage peuvent être échangés contre espèces dans tous les guichets de l'établissement émetteur et chez tous ses correspondants ; ils peuvent aussi permettre de régler directement des achats chez les commerçants.

Pour utiliser ce type de chèque, il suffit de les demander à votre agence bancaire en indiquant le montant dont vous avez besoin et la devise dans laquelle ces chèques devront être libellés (euro ou autre).

Au moment de la délivrance des chèques de voyage par votre agence, vous devez  apposer votre signature au recto de chaque chèque ; vous devrez les contresigner au moment de leur utilisation ; les deux signatures doivent évidemment être identiques.

Un chèque de voyage revêtu d'une contre-signature apposée préalablement à la présentation au paiement ne peut plus être utilisé. Émis à l'ordre d'un tiers, c'est à ce dernier de s'assurer de la régularité des signatures, la remise à la banque se faisant au moyen de l'endos.

En cas de perte ou de vol de chèques de voyage, vous pouvez être remboursé dans certaines conditions : les chèques ne doivent pas avoir été contresignés à l’avance et les numéros des chèques perdus ou volés doivent être communiqués à l’émetteur.

En général, le remboursement est effectué sous 48 h.



Fiches Pratiques du Jour
Changer de banque
Mini Quizz
Seules les personnes physiques peuvent détenir un LDD.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Règlements obligatoires

Depuis le 19 juin 2010, le paiement en espèces n’est pas autorisé pour les dettes supérieures à :

  • 3 000 € pour les particuliers qui ont leur domicile fiscal en France,
  • 3 000 € pour les professionnels,
  • 15 000 € pour les personnes qui justifient qu’elles n’ont pas leur domicile fiscal en France et qui n’agissent pas pour les besoins de leur activité professionnelle.

Cette limitation n’est toutefois pas applicable :

  • aux paiements effectués entre particuliers,
  • aux paiements réalisés par des personnes qui sont incapables de s’obliger par chèque ou par un autre moyen de paiement, ou qui ne sont pas titulaires d’un compte de dépôt,
  • ainsi qu’aux paiements des dépenses de l’État et des autres personnes publiques.

Le débiteur qui ne respecte pas les plafonds de paiement en espèces est passible d'une amende égale à 5 % des sommes ainsi payées. Le créancier peut également être tenu avec lui au paiement de cette amende.

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook