||

Les conseils en investissement sur un marché de gré à gré américain

Attention aux placements faisant miroiter des plus-values importantes

En quoi cela consiste-t-il ?

Vous recevez un courrier électronique, rédigé en anglais, qui vous conseille d'acheter des titres d'une société dont le cours devrait rapidement augmenter fortement, à la suite de la publication prochaine d'une excellente nouvelle, permettant d'espérer des gains importants.

Comment cela fonctionne ?

Le plus souvent, les titres de la société sont cotés sur un marché de gré à gré américain (OTC Bulletin Board ou Pink Sheets), sur lequel les conditions d'introduction sont peu contraignantes. De plus, le nombre de titres cotés est généralement faible, les échanges limités : autant d'éléments qui permettent de manipuler plus facilement le cours.
Les personnes à l'origine de la fraude attendent qu'après leurs envois massifs de conseils, des investisseurs crédules achètent le titre et fassent monter le cours. Une fois que celui-ci a atteint le niveau souhaité, les promoteurs du montage peuvent revendre leurs actions, empochant une plus-value.
Par la suite, en l'absence de toute information, le cours du titre baisse vers ses niveaux initiaux et les investisseurs abusés se retrouvent avec des titres qui font apparaître une forte moins-value.
Pour amorcer le processus, il arrive parfois que les personnes à l'origine de la fraude se vendent entre elles des titres, dans un premier temps, afin de créer l'illusion d'un marché véritablement actif.
Une suite possible à cette fraude consiste au surplus pour ses promoteurs à proposer, sous une nouvelle identité, aux investisseurs ayant acquis des titres de bonne foi de les leur reprendre en les échangeant contre des titres de sociétés cotées réputées ou contre des obligations garanties. A cet effet, ils demandent aux investisseurs d'avancer des frais de dossiers. Bien évidemment, l'échange n'interviendra pas et les avances de frais auront été complètement perdues.

Comment s'en prémunir ?

D'une façon générale, l'AMF rappelle aux investisseurs français la nécessité de faire preuve de la plus grande prudence face à des produits ou services financiers présentant des rendements très élevés, sans prise de risques.

Source AMF



Fiches Pratiques du Jour
Le compte joint
Mini Quizz
La croissance c'est l'amélioration seulement quantitative des performances d'une économie.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR)

Créé par la loi du 25 juin 1999 sur l’épargne et la sécurité financière, le FGDR (Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution) intervient lorsqu’une banque est en faillite.
Il est chargé d’indemniser les déposants dans un délai de 20 jours, jusqu’à 100 000 € par personne et par établissement, si l’établissement auquel ils ont confié leurs avoirs ne peut plus faire face à ses engagements.
Il est également chargé d’indemniser les investisseurs jusqu’à 70 000 € par personne et par établissement, pour les titres (actions, obligations, parts d’OPCVM) et autres instruments financiers que leur prestataire d’investissement ne pourrait pas leur restituer en cas de faillite, ainsi que pour les espèces associées.
Enfin, il se substitue à une banque défaillante lorsque celle-ci n’est plus en mesure d’honorer vis-à-vis du public les cautions qu’elle a pu délivrer en faveur de professionnels à qui la loi fait obligation de présenter une garantie envers leurs clients.

 

 

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook