||

Les programmes d'investissement à haut rendement

Attention aux placements aux performances mirifiques

Qu'est-ce que c'est ?

Des sociétés, le plus souvent off shore (c'est-à-dire enregistrées dans des places financières appelées paradis fiscaux), proposent au public de gérer les fonds qui lui seraient confiés en les plaçant dans des programmes d'investissement à haut rendement, investis sur divers marchés.

Les produits financiers proposés présentent généralement certaines des caractéristiques suivantes :

  • l'investissement est sans risque et/ou le capital est garanti ;
  • le capital est toujours disponible (ou disponible à très court terme) ;
  • le rendement proposé est garanti et sans commune mesure avec ceux des produits d'épargne connus ;
  • le produit serait légal et/ou autorisé par un régulateur financier ;
  • les échanges d'informations se font sans rencontre physique (par le biais de courrier, télécopie, courrier électronique) ;
  • des investisseurs satisfaits témoignent ou sont prêts à répondre à vos interrogations, toujours sans rencontre physique ;
  • le versement des fonds se fait par le biais de systèmes de micro-paiement en ligne.

Comment cela fonctionne ?

Une des techniques les plus fréquemment utilisées consiste à se servir des souscriptions des nouveaux entrants pour payer aux premiers investisseurs les gains promis. Ainsi rassurés sur les perspectives de rendement, ces derniers réinvestissent généralement les sommes obtenues, permettant à la société de récupérer tout ou partie des fonds qu'elle avait ainsi versés et d'entretenir le processus (Technique utilisé par le célèbre Madoff). Au bout d'un certain temps, la société disparaît avec les investissements des souscripteurs.

Comment s'en prémunir ?

En gardant à l'esprit que le rendement d'un produit financier est la contrepartie du risque pris par l'investisseur, il lui est donc proportionnel : ainsi plus un produit sera risqué (risque de perte pour l'investisseur), plus le rendement proposé sera important. Il n'existe donc pas de produit "sûr" offrant un rendement élevé, et encore moins avec un horizon d'investissement à court terme.

Source AMF



Fiches Pratiques du Jour
La convention de compte
Mini Quizz
Le rejet d'un prélèvement automatique par la banque ne donne jamais lieu à déclaration de l'incident à la Banque de France.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Balance des paiements

Etat comptable résumant l'ensemble des flux économiques entre un pays et le reste du monde. Elle comprend la balance des opérations courantes qui retrace les échanges de biens (balance commerciale), les échanges de services (balance des invisibles) et les transferts sans contrepartie (balance des prestations gratuites) et la balance des opérations en capital (placements et emprunts à court terme et à long terme).

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook