||

Lexique bancaire et économique

Dictionnaire bancaire et économique : plus de 1300 définitions des termes bancaires, financiers et économiques les plus couramment utilisés.

 



Le LDD (Livret pour le Développement Durable) a été créé en janvier 2007 pour remplacer le Codévi.

Ses caractéristiques sont les suivantes :

Ce type de placement est réservé aux personnes résidentes et fiscalement autonomes
Versement initial : minimum 10 €
Montant plafond : 12 000 €
Solde du compte : minimum 10 €
Durée du placement : les fonds sont disponibles à tout moment et la durée du placement n'a pas de limite
Retraits : libres avec un minimum de 10 € par opération (pas de virement possible en faveur d'un tiers)
Taux : 0,75 % (depuis le 1er août 2015)
Intérêts : ils sont décomptés par quinzaine civile avec capitalisation par année civile
Régime fiscal : les intérêts sont exonérés d'impôt et de prélèvements sociaux
Chez un couple marié, chaque conjoint peut disposer d'un livret, mais il ne peut pas en être ouvert au nom des enfants mineurs ou majeurs rattachés

Fiches Pratiques du Jour
L'offre d'emploi
Mini Quizz
Dans la plupart des pays développés, la tendance actuelle est au désengagement de l'État dans l'économie.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Titre interbancaire de paiement (TIP)

Autorisation de prélèvement sur un compte bancaire ou postal accordée ponctuellement par un débiteur à l'un de ses créanciers.

Au 1er février 2016, le TIP classique va être remplacé par le TIP SEPA.

Le fonctionnement du TIP SEPA sera proche du TIP actuel, à la différence qu’il reposera sur un prélèvement SEPA, qui suppose la mise en place d’un mandat de prélèvement selon les standards SEPA. À ce titre, il s’appuiera sur un formulaire "deux en un" qui remplira une double fonction : lors du premier envoi, ce formulaire aura valeur de mandat de prélèvement SEPA ; lors des envois suivants, il correspondra à un coupon de facture permettant au débiteur de donner son accord par signature manuscrite au règlement des sommes qui y seront inscrites.

En cas de contestation du débiteur, c’est la combinaison du premier formulaire signé par le débiteur et du formulaire se rattachant à l’opération contestée qui fera alors foi. Il sera ainsi primordial pour les créanciers de conserver ces deux documents signés par leurs clients débiteurs.

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook

Banque-info.com obtient ses revenus des annonces publicitaires affichées sur le site.
Merci de nous supporter en désactivant votre bloqueur d'annonces publicitaires

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors.
Please consider supporting us by disabling your ad blocker.