||

Modèle de lettre à votre banque pour demander un relèvement du montant plafond de paiement de votre carte bancaire

Vous pouvez demander à votre banque un relèvement temporaire ou définitif de votre plafond de paiement par carte

Recevez directement votre modèle de lettre par email

Merci de renseigner le formulaire suivant pour recevoir votre modèle de lettre

Informations

















Je souhaite recevoir les offres spéciales de BANQUE-INFO.COM ou de ses partenaires *



Les champs avec un * sont obligatoires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34).
Pour exercer ce droit, merci de nous envoyer un email à webmaster@banque-info.com

Prévisualisation du courrier

Le courrier envoyé par email ne contient pas les *******


Mr (Mme) X
Adresse
N° téléphone
N° de compte

Madame, Monsieur ……………..
Banque …………………………..
Adresse


.................... , le ...................


Lettre recommandée avec AR
Objet : demande de ******* de plafond ******** bancaire


Madame, Monsieur,


Je détiens une carte ********* (précisez le type et indiquez les 4 ******** ********* de votre carte) délivrée par votre **********.

Actuellement, selon mon contrat *********, je dispose d’un plafond ******** de paiement ********* à ……………….. €.

En prévision de ********* relativement **********, je souhaiterais voir mon ******** être ********* de ………………………. € pour une ******** de ………………………………………………. afin de ne pas me trouver ******** ******** lors de mes ********* chez les commerçants (1).

Je souhaiterais **** **** ***** être porté à ………………………. € afin de ne pas me **** en difficulté lors de mes ******* chez les ****** (1).

Avec mes *********, veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.


Signature

(1) Supprimez la phrase qui ne correspond pas à votre demande.


Commentaire banque-info

Ce courrier est à adresser à votre banque pour lui demander de relever temporairement ou définitivement votre plafond de paiement par carte bancaire.
Ce plafond est fixé pour une période de 30 jours glissants.
Pour une carte classique, il est généralement de 1 500 € en France et de 2 250 € à l’étranger.
Pour une carte premier, il est généralement de 3 000 € en France et de 6 000 € à l’étranger.
Pour des cartes haut de gamme, le plafond peut être beaucoup plus important en fonction des avoirs et des revenus du porteur.
Le contrat porteur que vous avez signé lors de la délivrance de votre carte bancaire indique le montant des retraits et des paiements que vous pouvez effectuer avec une carte bancaire. Ces montants varient selon le type de carte, mais aussi selon vos avoirs en banque, vos revenus et votre façon de gérer vos comptes.
Si vous avez besoin d’une augmentation temporaire des plafonds de paiement, pour des vacances à l’étranger par exemple, vous pouvez faire une demande à votre banque qui n’est toutefois pas obligée de l’accepter.
Pour en savoir plus :
http://www.banque-info.com/fiches-pratiques-bancaires/comment-utiliser-au-mieux-sa-carte-bancaire


 



Modèles de lettres gratuites

Cartes

Saisies et Avis à tiers détenteur

Agios, frais et commissions

Réclamations

Litiges

Changement de banque

Gestion de compte

Compte joint

Chèques

Virements et Prélèvements

Procurations

Crédit

Fichiers des banques

Placements

Bourse

Fiches Pratiques du Jour
La location avec option d'achat
Mini Quizz
Il n'y a pas de différence entre capital technique et capital financier.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Pacte civil de solidarité (PACS)

Contrat conclu entre deux personnes physiques pour organiser leur vie commune.
Ces deux personnes doivent être majeures.
Aucune condition de nationalité n'est exigée pour conclure un pacte civil de solidarité en France.
En revanche, lorsque le PACS est conclu à l'étranger (à l'ambassade ou au consulat) l'un au moins des partenaires doit être de nationalité française.
Les personnes liées par un PACS doivent disposer d'une résidence commune (même si le domicile peut éventuellement être séparé).
Les personnes pacsées sont soumises à une imposition commune au titre de l'impôt sur le revenu, de l'ISF et des impôts directs ou locaux (taxe d'habitation), dès la première année de conclusion du PACS.
A défaut de précision dans la convention de PACS, les partenaires sont soumis en ce qui concerne la gestion de leurs biens au régime légal de la séparation des patrimoines.
 

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook