||

Modèle de lettre pour demander le remboursement des sommes détournées suite vol carte bancaire

Même si le code a été utilisé, votre banque doit vous rembourser les sommes détournées si aucune faute ne peut vous être imputée

Recevez directement votre modèle de lettre par email

Merci de renseigner le formulaire suivant pour recevoir votre modèle de lettre

Informations

















Je souhaite recevoir les offres spéciales de BANQUE-INFO.COM ou de ses partenaires *



Les champs avec un * sont obligatoires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34).
Pour exercer ce droit, merci de nous envoyer un email à webmaster@banque-info.com

Prévisualisation du courrier

Le courrier envoyé par email ne contient pas les *******

Mr (Mme) (Melle) X
Adresse
N° téléphone
N° de compte

Lettre recommandée avec A.R.
                                                                                                                                       Banque X
                                                                                                                                       Adresse

                                                                                                                                       ………, le …………………


Objet : demande de ****** suite ****** carte bancaire

 

Madame, Monsieur,


En date du ……………, ma carte bancaire N° …………….. (indiquez les 8 premiers numéros) délivrée par votre ****** , a été ***** et des ****** ****** ont été réalisées ***** ***** (voir ******  le ***** de ces *****).

Dès que j’ai constaté le *****, j’ai effectué les ****** pour faire ****** (indiquez **** **** de **** ***** et le n° ***** *****) et j’ai déposé ***** au ****** du …..

A le lecture de mon r***** ***** *****, j’ai constaté que p ***** *****, qui ne sont pas de ***** fait, ont été ***** au ***** de mon ***** à savoir :

. ***** : ……………. (montant et date),
. ***** : …………… (montants et date).

Comme le ******  les articles ******  et ****** du ***** ***** ***** « ….. La responsabilité du ***** n'est pas engagée si ***** ***** de paiement ***** ***** a été effectuée en *****, à ***** ***** *****, ***** de ***** ou les ***** qui lui sont liées. ».

En application de l’article ****** du ***** ***** *****, je vous *****  donc de me ***** , ***** et *****, le montant des ****** ***** f***** et de rétablir le ***** ******  dans ***** ***** où il se serait trouvé si ces ***** ***** n’avaient ***** ***** lieu.

A ***** ***** *****, je vous rappelle que, dans un ***** ***** ***** ***** (pourvoi n° ****** ), la **** ***** ***** a rappelé que ***** ***** ***** d'une ***** ***** « par un ***** ***** composition **** ***** ***** » ne suffit pas, à ***** ****, à démontrer que son**** ***** *****  « ***** lourde » et que vous ne pouvez donc invoquer une ***** ***** ***** part pour ***** de me rembourser.

Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Commentaire banque-info (à supprimer avant d’envoyer votre lettre)

Avant opposition, si des paiements ou des retraits frauduleux ont été réalisés avec votre code confidentiel, un montant maximal de 150 € peut rester à votre charge (c. monétaire et financier, art. L. 133-19-I), sauf si votre banque prouve que vous avez commis une négligence grave dans la conservation de votre code secret (ex. : vous l'avez laissé avec votre carte) ou si vous avez tardé à faire opposition, auquel cas, l'intégralité des opérations de paiement non autorisées restera à votre charge.

Dans un arrêt du 21 septembre 2010 (pourvoi n° 09-16534), la Cour de cassation a rappelé que l'utilisation frauduleuse d'une carte volée « par un tiers avec composition du code confidentiel » ne suffit pas, à elle seule, à démontrer que son titulaire a commis une « faute lourde ».

Autrement dit, une négligence dans la conservation de votre code doit être démontrée par votre banque, qui ne peut la présumer du seul fait de l'utilisation dudit code. » Votre banque doit donc, le cas échéant, vous rembourser intégralement et « immédiatement le montant de l'opération non autorisée » (c. monétaire et financier, art. L. 133-18). En outre, la banque doit vous recréditer les éventuels frais bancaires annexes prélevés, comme des agios ou des commissions.

Toutefois, votre responsabilité n'est pas engagée en cas d'opération de paiement non autorisée effectuée sans utilisation du code (achats à distance) et votre banque doit vous rembourser intégralement les opérations passées frauduleusement sur votre compte.

Pour en savoir plus :
http://www.banque-info.com/fiches-pratiques-bancaires/que-faire-en-cas-de-perte-ou-de-vol-de-sa-carte-bancaire

 



Modèles de lettres gratuites

Cartes

Saisies et Avis à tiers détenteur

Agios, frais et commissions

Réclamations

Litiges

Changement de banque

Gestion de compte

Compte joint

Chèques

Virements et Prélèvements

Procurations

Crédit

Fichiers des banques

Placements

Bourse

Fiches Pratiques du Jour
Comment rembourser par anticipation un crédit ?
Mini Quizz
Chaque personne faisant partie du foyer fiscal donne droit à une part.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Commissions de surendettement

Commissions, dont une au moins existe dans chaque département, ayant pour mission de rechercher des solutions aux problèmes rencontrés par les particuliers qui ont contracté un endettement excessif par rapport à leurs facultés de remboursement, entraînant l’impossibilité de faire face aux dettes de la vie courante. Le secrétariat des commissions de surendettement est assuré par la Banque de France.

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook