Coût historique (comptabilité)

Principe selon lequel les éléments inscrits en comptabilité ne peuvent être réévalués.