Modèle de lettre à l'assureur de votre carte bancaire pour lui demander la prise en charge du préjudice subi en cas d'annulation d'un voyage de votre part


Mr (Mme) (Melle) X
Adresse
N° téléphone

Lettre recommandée avec A.R.

Nom de l’assureur  (1)
Adresse

Objet : prise en charge annulation de voyage

Madame, Monsieur,

En date du ………………………….., j’ai réservé un voyage auprès de la société …………………………….pour un montant de …………………………………… euros que j’ai payé avec ma carte bancaire délivré par …………………….. (nom de la banque) dont les quatre premiers chiffres sont …………… et les quatre derniers chiffres sont …………….., validité …………….. (date de validité).

Cependant, suite à (indiquer la raison de la nécessité d’annuler votre voyage), je ne pourrai pas effectuer ce voyage. 

Conformément aux termes du contrat porteur, je souhaite mettre en jeu la garantie « annulation de voyage ».
Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joints copie du reçu de paiement et les documents justifiant du motif de l’annulation.
Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Dans l’attente, recevez, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Fait à .................... , le ...................

Signature

 

(1) Voir votre contrat porteur Carte bancaire


Commentaire banque-info

 

Les cartes bancaires haut de gamme (cartes Premier, cartes Infinite, cartes Gold, cartes Premium, etc.) offrent à leurs porteurs des services d’assurance et d’assistance et notamment la garantie annulation de voyage.
Il peut arriver qu’un évènement personnel ou professionnel vous contraigne à annuler un voyage.
Si vous avez réglé tout ou partie de ce voyage avec une de ces cartes bancaires, votre contrat carte bancaire prévoit la possibilité d’être indemnisé partiellement ou totalement des dépenses non récupérables ou imprévues.
L'indemnisation est due généralement dans les cas suivants (à vérifier dans le contrat) :
• maladie, accident garanti ou décès de l'assuré ou d’un proche,
• préjudice matériel important atteignant l'assuré dans ses biens immeubles ou dans ses locaux professionnels lorsqu'il exerce une profession libérale ou dirige une entreprise,
• licenciement économique de l’assuré,
• obtention d’un emploi de salarié ou d’un stage rémunéré alors que l’assuré était inscrit au chômage,
• décision de mutation professionnelle imposée par l’employeur de l’assuré,
• suppression ou modification, par l’employeur de l’assuré, de la période de congés payés qu’il lui avait précédemment accordée.
Il existe des limites au montant de l’indemnisation et des exclusions de garantie.
Attention aux délais de déclaration auprès de l’assureur (généralement au plus tard dans les 72 heures suivant la première constatation de l’évènement).
Pour en savoir plus :
http://www.banque-info.com/fiches-pratiques-bancaires/les-assurances-des-cartes-bancaires