||

Comment gérer son budget

Gérer son budget est primordial pour éviter les problèmes avec sa banque

La gestion d’un budget n’est pas chose facile et, ce, pour plusieurs raisons :

  • les revenus ne sont pas forcément réguliers,
  • certaines dépenses récurrentes peuvent varier (téléphone, électricité, etc.),
  • des dépenses imprévues peuvent surgir,
  • la tentation de vivre au-dessus de ses moyens est vite arrivée.

Banque-info vous donne ci-dessous quelques conseils et met à votre disposition deux outils réalisés avec Excel que vous pouvez utilisez librement (voir lien pour les télécharger ci-dessous) :

  • un modèle de budget,
  • un modèle de suivi de la trésorerie.

1ère étape : mensualisez le total de vos dépenses annuelles

  • Assurances
  • Banques (tenue de compte, carte bancaire, etc.)
  • Loyers
  • Crédits
  • Impôts
  • Electricité
  • Chauffage
  • Téléphone
  • Internet
  • Abonnements divers (revues, activités sportives, sorties, etc.
  • Budget loisirs alloué mensuellement.

Pour ne rien oublier, le plus simple est de reprendre vos relevés bancaires sur une année.

Faites le total de toutes ces dépenses et diviser le tout par 12.

2ème étape : mensualisez le total des revenus annuels

  • Salaires
  • Loyers,
  • Autres.
    Ne pas tenir compte de revenus aléatoires (primes, dividendes, etc.).

Pour ne rien oublier, le plus simple est de reprendre vos relevés bancaires sur une année.

Faites le total de tous ces revenus et diviser le tout par 12.

Si vous avez un 13ème mois, n'en tenez pas compte, car il servira à financer d’éventuels imprévus.

3ème étape : établissez votre budget prévisionnel

1 - Dépenses récurrentes

Pour éviter les mauvaises surprises, prévoyez une augmentation des charges récurrentes de 5 % d’une année sur l’autre (sauf pour les crédits).

Exemple :

Total chauffage-électricité pour une année 720 €.
On ajoute 5 % soit 36 €.
Prévoir pour l'année suivante 756 €.
Ramener cette somme à une dépense mensuelle en la divisant par 12.
En reprenant l'exemple :
Pour l'électricité, il faudra prévoir 63 € par mois au lieu de 60 €.

Procédez ainsi pour toutes les dépenses.

2 – Dépenses non récurrentes

Provisionnez certaines dépenses tels que l’entretien et les réparations, les vacances et placez les sommes correspondantes sur un compte épargne ou laissez les sur votre compte chèque comme matelas de sécurité à ne pas utiliser.

3 - Grosses dépenses

Elles regroupent le gros électro-ménager, la voiture, etc.
Faites l'inventaire de vos besoins des prochaines années, notamment le renouvellement des appareils ou véhicules en service.
Relevez à titre indicatif dans des magasins le prix des objets désirés.
Procédez comme pour les autres dépenses : ramenez-les à une dépense mensuelle.
Chaque mois cette somme mise de côté sur un compte épargne.

4 - Établissement du budget

Reportez l’ensemble des données (recettes et dépenses) mois par mois pour établir le solde.

4ème étape : Gestion du compte en banque

Etablissez un prévisionnel sur les 12 prochains mois, en tenant compte du solde actuel, qui permettra d’anticiper sur d’éventuels problèmes de trésorerie.

Vous trouverez ci-dessous un lien pour télécharger les modèles de budget et de prévisionnel de trésorerie.


Comment gérer son budget - Télécharger les documents


Fiches Pratiques du Jour
La loi Scellier
Mini Quizz
Le banquier escompteur peut bénéficier de garanties spécifiques.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Evafisc

Fichier des comptes bancaires détenus hors de France par des personnes physiques ou morales.
Ce fichier a pour finalité de permettre de recenser des informations laissant présumer de la détention de comptes bancaires hors de France par des personnes physiques ou morales et sur cette base :
. de mener des actions de prévention, de recherche, de constatation ou de poursuite d'infractions pénales,
. d'analyser et de vérifier la situation des personnes concernées en vue d'opérer, le cas échéant, des régularisations de situations fiscales ;
. de programmer et mener des opérations de recherche, de constatation ou de poursuite de manquements fiscaux ;
. d'inciter les usagers à déclarer spontanément la détention de comptes bancaires hors de France.
Les informations relatives aux comptes détenus (établissement de crédit, numéro du [des] compte[s], date d'ouverture du [des] compte[s] et montant des soldes et virements) ne constituent, avant validation, que des présomptions.
Les données inscrites sur ce fichier sont conservées pendant un délai de dix ans, éventuellement prolongé des délais de recours consécutifs aux procédures contentieuses fiscales et pénales.
 

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook