||

L'affacturage

L'affacturage

Les entreprises sont souvent obligées d'accorder à leurs clients des délais de paiement.

Pour financer ce décalage, elles peuvent avoir recours à l'affacturage.

Caractéristiques essentielles

L'affacturage est un contrat par lequel un établissement de crédit spécialisé, appelé factor , achète ferme les créances détenues par un fournisseur, appelé vendeur, sur ses clients (français ou étrangers), appelés acheteurs ou bénéficiaires de services et ce moyennant rémunération.

L'opération consiste donc pour le fournisseur à céder au factor ses factures en échange de quoi ce dernier lui consentira une avance sous déduction des intérêts et commissions.

Le vendeur accorde généralement au factor l'exclusivité de l'affacturage de toutes ses créances.

Le factor se charge de l' encaissement des créances .

En contrepartie, le factor avance au vendeur le montant des créances cédées moyennant le paiement de commissions.

En cas d'impayés, le risque est assuré par le factor qui ne peut se retourner contre le vendeur.

L'affacturage est assuré par une trentaine d'établissements spécialisés ; parmi eux, les cinq premiers détiennent 81 % de parts de marché. Toutes les filiales des grandes banques ont des sociétés d'affacturage

Les cinq principaux acteurs de l'affacturage sont :

  • BNP Paribas Factor
  • Compagnie Générale d’Affacturage
  • Eurofactor
  • GE Factofrance
  • Natexis Factorem

Modalités de fonctionnement

Processus

Le fournisseur doit obtenir l'approbation du factor pour chacun de ses clients avec généralement un plafond par client.

Le factor offre donc trois services :

  • financement du poste client (avance d'un pourcentage de la créance : généralement 80 %) : ce service n'est pas utilisée, si l'entreprise n'a pas besoin d'avance en trésorerie, mais souhaite seulement garantir le recouvrement de ses créances ;
  • gestion du recouvrement des créances (c'est le factor qui se charge de récupérer le montant des factures),
  • garantie de paiement de ces dernières (en cas d'impayé, le risque est à la charge du factor).

La tendance à l'affacturage à la carte a poussé certains factors à proposer des contrats dans lequel le factor n'impose pas la remise totale du chiffre d'affaires (l'entreprise peut demander un financement seulement sur une partie de ce chiffre d'affaires).

Avantages de l'affacturage pour l'utilisateur

L'affacturage présente trois avantages principaux :

  • c'est un procédé de recouvrement efficace puisque le factor décharge le vendeur du souci de la gestion du poste clients et de l'encaissement des sommes dues,
  • c'est une technique de mobilisation du poste client et ce quel que soit le mode de règlement convenu avec l'acheteur,
  • c'est une garantie de bonne fin puisque le factor s'engage à payer au vendeur les factures qu'il a émises. Le risque d'insolvabilité de l'acheteur et le risque de non-paiement à l'échéance sont pris en charge par le factor sauf faute du fournisseur.

On peut noter aussi un certain nombre d'avantages accessoires :

  • en offrant la sous-traitance totale du poste client, le factor permet à l'entreprise de faire d'importantes économies : d'une part sur les charges de personnel, d'autre part sur les frais d'assurance et les coûts des financements bancaires ;
  • en remettant ses créances clients au factor l'entreprise évite de devoir estimer jusqu'à quelle limite d'encours elle peut traiter avec un client : il lui suffit alors d'interroger son factor qui fixera l'encours garanti ;
  • les fonds sont réglés par chèque, virement ou billet à ordre aussitôt facture faite ; dans le cas d'un règlement par billet à ordre, le factor ne percevra pas d'intérêts si l'échéance du billet est identique à la date de règlement de la facture par le client du cédant.

Coût

La rémunération du factor comprend deux éléments :

  • la c ommission d'affacturage calculée sur le montant des créances transférées, qui constitue le paiement des services de gestion comptable, de recouvrement et de garantie de bonne fin. Le coût de ce service est compris entre 0,15 % et 1,50 % du chiffre d'affaires confié, avec un taux moyen de 0,70 %.
  • les i ntérêts débiteurs , ou commissions de financement, calculés prorata temporis, qui représentent le coût du financement anticipé. Leur taux varie en fonction de l'évolution du loyer de l'argent, de la qualité du cessionnaire et du mode de règlement des factures cédées.


Fiches Pratiques du Jour
Les arnaques à l'Ivoirienne
Mini Quizz
Il est très utile de comparer les délais de règlement clients et les délais de règlement fournisseurs, car ils peuvent se compenser.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Ordre à révocation

Ordre de bourse révoqué automatiquement à l’issue d’une période donnée :

  • ordre au comptant : l’ordre est valable pour une période de 365 jours civils (good-till-date),
  • ordre avec SRD : l’ordre est valable jusqu’à la plus proche liquidation mensuelle, soit 5 jours de bourse avant la fin du mois.
    La révocation est automatique en fin de périodes, mais le donneur d'ordre peut renouveler son ordre dans les mêmes termes sur la période suivante.
    L’ordre peut être modifié ou annulé par le donneur d’ordres avant la fin de validité.
     

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook