||

Modèle de lettre à une banque pour non respect du droit au compte

Modèle de lettre à adresser à votre banque si les services de base prévus par la loi ne sont pas assurés

Recevez directement votre modèle de lettre par email

Merci de renseigner le formulaire suivant pour recevoir votre modèle de lettre

Informations

















Je souhaite recevoir les offres spéciales de BANQUE-INFO.COM ou de ses partenaires *



Les champs avec un * sont obligatoires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34).
Pour exercer ce droit, merci de nous envoyer un email à webmaster@banque-info.com

Prévisualisation du courrier

Le courrier envoyé par email ne contient pas les *******

Mr (Mme) X
Adresse
N° *******
N° ******* *******


******* X
Adresse


................., le ......................

 

Lettre recommandée avec AR
Objet : *******-respect ******* ******* au *******


Madame, Monsieur,

L'art. *******-1 ******* Code monétaire et financier prévoit que toute ******* résidant ******* *******, dépourvue d'un ******* ******* dépôt, a ******* ******* *******'ouverture d'un tel ******* dans *******'******* ******* ******* ******* ******* choix.

*******&*******;ai bénéficié ******* dispositions ******* cet article ******* demandant ******* la ******* ******* ******* ******* me désigner un ******* ; la ******* ******* ******* vous a désigné.

Au titre ******* cette ouverture ******* ******* qui vous a été imposée par la ******* ******* *******, vous êtes tenus ******* m&*******;assurer « gratuitement » notamment ******* ******* suivants :
&*******; la domiciliation ******* ******* bancaires ******* *******,
&*******; la réalisation ******* opérations ******* caisse,
&*******; *******'encaissement ******* chèques et ******* ******* bancaires ******* *******,
&*******; ******* ******* et ******* retraits d'******* au guichet,
&*******; ******* paiements par *******, titre interbancaire ******* ******* ******* ******* *******,
&*******; ******* moyens ******* consultation ******* distance ******* ******* ******* ******* ;
&*******; une carte ******* ******* ******* autorisation ******* ******* une carte ******* retrait autorisant ******* retraits hebdomadaires sur ******* distributeurs ******* billets ******* votre *******.
&*******; deux formules ******* chèques ******* banque par mois ******* moyens ******* ******* équivalents ******* ******* mêmes *******.

Or, ces ******* ******* me sont ******* assurés ******* le sont dans ******* conditions *******-******* ******* usages bancaires.

En effet, ******* ******* suivants ******* sont ******* assurés ******* mal assurés :
. ******* ******* peux ******* retirer d&*******;******* sans ******* commander ******* *******&*******;avance,
. la carte ******* autorisation que vous m&*******;avez délivrée ******* fonctionne *******,
. ******* ******* sont traités avec beaucoup ******* temps,
. ******* suis mal reçue par votre personnel.

Si ces dysfonctionnements ******* cessent *******, ******* serais contraint (e) ******* ******* le médiateur ******* votre ******* pour obtenir satisfaction.

Dans *******'attente, ******* vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, *******'expression ******* mes salutations distinguées.


Signature


Commentaire banque-info

L'art. 312-1 du Code monétaire et financier prévoit que toute personne résidant en France, dépourvue d'un compte de dépôt, a droit à l'ouverture d'un tel compte dans l'établissement de crédit de son choix.
L'établissement désigné est tenu d'assurer gratuitement les services bancaires de base suivants :
• l'ouverture, la tenue et la clôture du compte
• un changement d'adresse par an
• la délivrance à la demande de relevés d'identité bancaire
• la domiciliation de virements bancaires ou postaux
• l'envoi mensuel d'un relevé des opérations effectuées sur le compte
• la réalisation des opérations de caisse
• l'encaissement de chèques et de virements bancaires ou postaux
• les dépôts et les retraits d'espèces au guichet de l'organisme teneur de compte
• les paiements par prélèvement, titre interbancaire de paiement ou virement bancaire ou postal
• des moyens de consultation à distance du solde du compte ;
• une carte de paiement à autorisation systématique, si l'établissement de crédit est en mesure de la délivrer ou à défaut, une carte de retrait autorisant des retraits hebdomadaires sur les distributeurs de billets de l'établissement de crédit
• deux formules de chèques de banque par mois ou moyens de paiement équivalents offrant les mêmes services.
Enfin, toute décision de clôture du compte à l'initiative de l'établissement de crédit désigné par la Banque de France doit faire l'objet d'une notification écrite et motivée adressée au client et à la Banque de France pour information. Un délai minimum de quarante cinq jours est obligatoirement consenti au titulaire du compte.
Le droit au compte existe aussi pour les entreprises.

Pour en savoir plus :
http://www.banque-info.com/fiches-pratiques-bancaires/le-droit-au-compte

 



Fiches Pratiques du Jour
Le crédit documentaire
Mini Quizz
Toutes les plus-values sur cessions de titres sont imposables.

VRAI   FAUX   

Définition du lexique

Faillite bancaire

Que se passe-t-il en cas de déroute d’une banque ?
Interdiction de faire appel à l’État pour renflouer une banque.
Le but est d’imposer les pertes aux actionnaires et créanciers, dans un ordre précis :
1 - Fonds propres de base de catégorie 1 (capital et réserves)
2 - Autres fonds propres additionnels de catégorie 1 (réserves minoritaires non éligibles dans les fonds propres de base)
3 - Fonds propres de catégorie 2 (dettes subordonnées : obligations remboursées après les autres types de dette en cas de problème)
4 - Les déposants au-delà de 100 000 € (1).
5 - Le Fonds de Résolution Unique (FRU).
(1) Ce plafond est relevé à 500 000 € pour les « dépôts à caractère exceptionnel et temporaire » : montants versés dans les 3 mois qui précédent la mise en œuvre de la garantie et qui proviennent :
. de la vente d'un bien d'habitation appartenant au déposant,
. de la réparation en capital d'un dommage subi par le déposant,
. du versement en capital d'un avantage retraite, d'une succession, d'un legs, d'une donation,
. d'une prestation compensatoire ou d'une indemnité transactionnelle ou contractuelle suite à la rupture d'un contrat de travail.
Chacun de ces événements donne droit, individuellement, à un plafond de 500 000 €. En cas de versement d’indemnités en réparation de dommages corporels, la garantie des dépôts est même totale, sans aucun plafonnement.
Par ailleurs, les fonds déposés sur le Livret A, le LEP et le LDD sont garantis par l’État.
 

lexique
BANQUE-INFO.COM sur Facebook

Banque-info.com obtient ses revenus des annonces publicitaires affichées sur le site.
Merci de nous supporter en désactivant votre bloqueur d'annonces publicitaires

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors.
Please consider supporting us by disabling your ad blocker.